MASSIMO DE STEFANI

Bologne 1918/1996
Son œuvre est inspirée par ses rêves, la chimie dans l’alchimie et l’architecture qu’il exprimera par la tempéra. En 1970, démarre une carrière ininterrompue par des expositions de groupes et personnelles en Europe et dans le monde entier. A souligner sa première exposition personnelle à Turin présenté par son ami le peintre allemand Hans Richter. 1976, Stefanie Ramras Lipson l’emmène aux Etats Unis, Phoenix, New-York, San Francisco. Ses œuvres figurent dans des collections publiques (musées) et privées en Allemagne, Suisse, Pays-Bas, Etats-Unis, Italie et France.